LE CENTRE AGRICOLE EFIDO, 2 ans déjà…

Efido est un centre agricole fondé par ADICH en coopération avec LHL et Engagement Global (Le land de Rhénanie-Westphalie nous a accordé une aide de 10 000€) et situé à 10 km au nord d’Atakpamé au Togo. Là, les paysans de la région peuvent venir apprendre des méthodes de culture innovantes : fabrication de pesticides naturels, de compost, agroforesterie, culture de soja bio, nouvelles techniques de reboisement, fabrication de réchauds, transformation des produits agricoles, méthodes de culture innovantes… Le centre EFIDO a une vocation pédagogique.

Les paysans des villages voisins s’investissent dans le centre Efido, ils s’organisent en groupes et une partie d’entre eux bénéficie de microcrédits.

Efido est synonyme de progrès social, d’une vie meilleure, d’une alimentation saine et d’un niveau de vie plus élevé.

Devant le succès de la 1ère phase, nous voulons maintenant aller plus loin…

L’année 2020 verra le renforcement des activités du centre Efido, et sera aussi une période d’innovations et d’expérimentation de nouvelles techniques dans le domaine de l’énergie domestique et de l’agroforesterie. Les femmes y joueront un rôle majeur, mais nous tenons aussi à la complémentarité et à la parité hommes-femmes.

Des foyers en argile

par et pour les femmes

 

Un foyer en argile qui consomme peu de bois

Les émanations de CO et la fumée sont la cause principale des décès de femmes au Togo. EFIDO vise à améliorer leur santé et celle de leurs enfants grâce à l’introduction de foyers en argile performants et bon marché. Ils produisent peu de CO et de fumée et consomment peu de bois, ce qui permet une économie des ressources forestières et humaines.

Ces foyers sont le résultat d’une coopération technologique active entre les partenaires togolais et allemands depuis 2015.

Efido met l’accent sur la formation des femmes en technique, transformation des produits de base, gestion et apporte un soutien financier pour inciter à l’entreprenariat. Nous comptons ainsi les amener à s’autonomiser en devenant fabricantes et revendeuses de ces foyers.

Elles améliorent ainsi leurs revenus, leur santé et le niveau de vie de leurs familles.

2 000 acacias plantés et taillés en « trognes » par les hommes

Le second volet concerne l’environnement immédiat des populations : nous voulons les amener à planter des arbres dans les villages et à les tailler en « trognes » (taille radicale et régulière visant à stimuler la pousse de branches) ; ainsi se constituent une réserve de bois pérenne pour les femmes, un supplément de nourriture pour les animaux et une protection efficace contre les tempêtes pour tous.

Des céréales parmi les acacias

Les acacias fixent l’azote avec leurs racines et fertilisent ainsi le sol, qu’ils fixent par ailleurs. Ils atténueront l’impact des changements climatiques, malheureusement de plus en plus sensibles au Togo. Ils seront plantés en rangées alternant avec des cultures vivrières (maïs, soja…) selon la méthode de l’agroforesterie. La fabrication et l’utilisation de compost bio, de poudre de charbon de bois et d’insecticides biologiques amélioreront les récoltes en quantité et qualité.

La prise de conscience par la population de l’urgence de ces mesures est indispensable à la réussite du projet ; elle se fait par la sensibilisation et des séminaires de formation. Le centre Efido est le lieu de mise en pratique et de démonstration de tous nos efforts et vise à les étendre.