Le nouveau groupe "Future for Africa"

   Depuis la création de LHL il y a plus de 30 ans, ses membres s’intéressent à l’énergie domestique, soit traditionnelle (bois, charbon de bois), soit moderne (fours et foyers solaires). Désormais, ces personnes se sont trouvé une identité et ont défini leur vision: c’est ainsi qu’en novembre 2019 est né le groupe « Future for Africa » à l’occasion d’un séminaire de 3 jours à Heidelberg. 

Le groupe "Future for Africa". De gauche à droite: Bernhardt Müller, Richard Fetzner, Rolf Schleicher, Chantal Kloecker, Monika Grühn.Peter Negele et Felix Jenny manquent sur la photo.

   « Future for Africa » est formé de 7 personnes, toutes engagées dans des projets en Ouganda, au Kenya, en Haïti, au Ghana ou au Togo. Elles se sont toutes fixé le même but: fournir aux femmes de ces pays des foyers en argile répondant aux contraintes suivantes :

  1. être bon marché, 5€ maximum,
  2. produire le moins possible de gaz dangereux et de fumée,
  3. consommer le moins possible de bois / charbon de bois,
  4. être construits de telle manière que les enfants ne puissent plus se brûler,
  5. être faits essentiellement de matériaux de construction locaux et gratuits,
  6. être fabriqués par les villageoises,
  7. pouvoir constituer une activité génératrice des revenus (AGR) pour les villageoises,
  8. être de dimensions variées afin de pouvoir répondre aux besoins du maximum de familles, quelle que soit leur taille,
  9. être beaux, leur design doit être soigné.

   Le séminaire de Heidelberg a permis de mettre en commun les connaissances de chacun et chacune, car les membres de "Future for Africa" sans exception mènent ou ont mené des projets en Afrique ou en Haïti. Richard Fetzner et Peter Negele sont les deux techniciens qui imaginent sans cesse de nouveaux foyers en argile de plus en plus sophistiqués. Ainsi est né le modèle de foyer en argile à 6 segments.

Le foyer à 6 segments en argile

   La connaissance de terrain du groupe « Future for Africa » est complétée par une collaboration étroite avec le groupe « Adich-Foyers pour le Togo », formé essentiellement de femmes togolaises qui mettent au point des foyers en argile de grande taille, pour des marmites de 30 litres et plus.

   2 membres du groupe allemand, Monika Grühn et Bernhardt Müller, se sont rendus en Ouganda et au Kenya en février et mars 2020 pour présenter le modèle de foyers en argile à 6 segments à leurs partenaires. Les ateliers locaux expérimentent leur construction et envisagent la commercialisation des foyers. Une 3ème personne, Chantal Kloecker, n’a pas pu aller au Togo comme prévu en mars à cause de la pandémie de coronavirus, mais ses partenaires ont pris les choses en main. 

   Nous sommes impatients de connaitre les réactions de nos partenaires respectifs. Nous vous tiendrons informés. Affaire à suivre…

   Chantal Kloecker (15 mars 2020)

 

 

 

Domaines de travail