Séminaire de femmes à Talo Gbomaho avec Mme Akogo

Au Togo, on observe de timides progrès dans le domaine social. Ceux-ci sont le fruit de l’engagement de personnes compétentes et motivées, souvent des femmes. Mme Akogo, dite Beauty, est l’une d’elles.
Mme Akogo a été la cheffe de notre projet ELAGNON: compétente, inspirante, motivante, elle sait guider et encourager les villageois et insuffler à beaucoup le "feu sacré".

Mmes Akogo et KloeckerLa préparation de l'atelier soja est minutieusement organisée.
En mars 19, elle a organisé une rencontre à Talo Gbomaho avec 80 femmes qu'elle a formées à l'entreprenariat féminin pour leur enseigner la transformation du soja en lait, fromage et viande.
Elles ont donc trempé, rincé, ébouillanté, moulu, cuit, filtré, écumé, pimenté, frit et enfin en partie consommé des grains de soja 6 heures durant. C'est le travail quasi-quotidien de ces femmes, dont elles vont ensuite vendre le produit au bord de la route.

Le lait de soja est filtré. Le tofu est coupé, puis frit. C'est délicieux!

C'est cela l'entreprenariat féminin, mais Mme Akogo a su lui donner une valeur ajoutée : la dimension professionnelle en enseignant aux femmes la technique très pointue de la filière du soja et les mesures d'hygiène très strictes; elle leur apprend également à mieux gérer leur énergie physique (comment soulever une bassine sans s'éreinter, comment disposer efficacement et mieux nettoyer les ustensiles...) et à travailler plus rentablement car "le temps, c'est de l'argent!"...si bien que ces femmes ont désormais leur clientèle attitrée qui accepte de payer un peu plus cher un produit bio particulièrement sain et goûteux!
Les femmes formées par Beauty apprennent également comment mieux nourrir leur famille et améliorer la santé de tous. Elles apprennent aussi à cotiser et à placer leurs économies sur un compte qui leur rapporte pour mieux anticiper les aléas de la vie.

Portrait de groupe avec dames

Leurs activités de professionnelles de la filière soja leur donnent ainsi une assurance et une confiance en soi et en l'avenir et leur font envisager d'aller plus loin, de rentabiliser leurs efforts et de former une coopérative qui les rendra crédibles et solvables devant une banque avec laquelle elles auront les arguments pour négocier un microcrédit honorable pour les deux parties.

Pays 
Projet 
Domaines de travail